FR
EN
Activité du topic
63 posts
52 Contributeurs
919 "j'aime"
220 Commentaires
9 reposts

Discussion Classement
Sujets chauds !
Hashtag Posts Contributeurs
poker 30 20
TheOpen 17 12
wpae 14 1
jackpot 14 3
Pokerlounge 14 1
Tendances du mois
Hashtag Posts Contributeurs
WSOP 401 184
poker 303 91
WSOP50 295 83
GrosvenorPoker 219 2
asperspoker 173 1

#CCM  #Partie1

Après observations des profils, je vais en grande partie essayer de jouer OOP contre le potentiel Reg on line à ma gauche et le joueur live. 

Étant un joueurs de CG Je vais adopter une stratégie small ball en début de mtt, à structure lente, afin de pouvoir jouer une multitude de coups Post flop contre les joueurs à ma droite.. Mais en restant relativement TAG. Le jeu small va me permettre de ne pas jouer de trop gros pot Oop sur les 3bet des adversaires Ip,avec les mains qui seront dans la range de cold call.  pouvoir avoir de read sur eux quand il sera temps de jouer de gros pot avec eux.

On portera tout de même une grande attention sur tout les coups joué à la table, pour ne laisser passer aucun détails 

 

Simple, mais efficace, comme plan. Dommage que tu n'aies pas developpé un peu plus le sujet, on aurait peut-être pu mieux apprécier le tout.

Merci, c'est vrai que je suis en assez dans le résumé plus que dans le détail.. C'est une erreur de ma part..

 

Le Dreamstack est un des tournois à la plus belle structure organisé sur le territoire français avec ce buy-in. Je m’arme de mon pull à capuche, de lunettes dans le sac, et de mes écouteurs tout en gardant une oreille attentive aux conversations autour de la table. Je prends évidemment le Dealer bonus, cela me permet d’aborder le tournoi avec encore plus de profondeur, et de récompenser aussi le travail des croupiers.

Lors des premiers niveaux, je vais surtout observer le jeu de chacun, confirmer ou infirmer les profils de jeu que je m’étais fait des joueurs. Avoir ce jeune à ma gauche me fait croire que je vais souvent me faire 3Bet, je vais donc éviter de perdre des plumes inutilement en rentrant dans des raises de dingos. Je vais choisir mes spots, en fonction de la dynamique de la table. Je vais essayer de rentrer dans des pots avec mon ami à droite, je vais jouer sur son inexpérience, car son jeu sera plus lisible que le live. Mon voisin d’en face jouera souvent les premiers niveaux en faisant des call light, lorsque cela se produira je ferai souvent un raise pour « faire le ménage » et me retrouver avec moins d’adversaire. Et on ne dit pas non aux blindes.

 

Avec un tapis de départ de 500 blinds, j’ai de quoi voir venir. Je vais jouer assez light sur les 3 premiers niveaux en jouant des mains à fort potentiel mais que je ne jouerai pas forcément par la suite. Je serai assez loose, mais je me focaliserai sur les pots avec mon voisin d’en face et mon voisin de droite. Il est trop tôt pour jouer des pots énormes avec le reg et le grinder online. Je vais avoir tendance à souvent cold call mon voisin de gauche s’il me revient dessus pour éviter de trop faire grossir les pots.

Pour moi les premiers niveaux permettent de monter des jetons doucement, sauf si un set up se présente.

La gestion des tells se fera en fonction de la table.Si elle se situe à l’entrée du cercle, je sais que nous serons l’une des premières à casser, donc j’aurai tendance à ne pas mettre en place une stratégie élaborée pour piéger mes adversaires. Mais des tells chez mon voisin de droite seront très facilement reconnaissables, je pourrais vite me faire une idée.

Si ma table est tout au fond du cercle, je dois m’attendre à y rester jusqu’à 5h du matin, donc je vais mettre en place mon jeu d’acteur. Je vais davantage parler, essayer de dénicher des infos. L’art de donner des tells (faux ou non) est très risqué, car l’interprétation par les autres joueurs sont différents. J’aurai tendance à rentrer dans un certain mutisme si un pot important ou si un joueur me « travaille » et me questionne arrive.  

On ne peut jamais prédire ce qui va se passer, il faut rester attentif sur son jeu et l’environnement. Shuffle up and deal. 

#CCM #Partie1 

#CCM #Partie1

Le requin, la hyene, le suricate et l'elephant...

                                                                                                 Jean De La Fontaine... ou pas

C'est bien connu le poker est une jungle, qui dit jungle dit faune. Le terrain de chasse du jour : le CCM.

 Préparation habituelle :

Le traditionnel verre au bar du CCM, au singulier soyons serieux

Le patchage RKH et HI5, pour avoir la classe

Le pti post sur les reseaux sociaux pour sentir les potes pousser au cul

La clope du condamné

Les playlists de guerre prêtes, gros sons mais plusieurs ambiances selon l'etat psychologique

Chewing gum pour masquer les tells de ma bouche ( mon point faible mais chut hein ! )

Les gris gris sur la table

Le salut au croupier et les 4000 jetons de bonus qui vont avec, on va pas cracher dessus

 

Tout est ok, place à la decouverte des animaux à abattre... désolé Brigitte, le poker est une guerre, mais peace, je les aimes bien les bestioles.

 

Malheureusement, cette fois pas de biche au beaux yeux, pas de gazelle bondissante, pas même une dinde pour glousser à la table....

oups, ok je sors...

Donc, à notre gauche :

                                  LA HYENE

                                   

Profil de joueur dangereux à manipuler avec précautions, on va attendre un peu avant d'aller le débusquer. Surement un manque d'expériences mais attention à la fougue de ses 20 ans, l'inconscience peut faire très mal des fois. Toujours moyen de le titiller en lui parlant et en lui faisant enlever régulierement son casque. A jouer serré au début de tournoi et attendre confirmation de son aggressivité pour commencer à élargir sa ra range. 

 

A droite :

                                             LE SURICATE

                                                

Alors soyons clair, c'est le suricate mais ça aurait très bien pu ( du ) etre le pigeon, mais pas assez exotique... Joueur à cibler par excellence, surtout avec la position. Joueur clairement en stress, pas habitué au live, plus qu'a esperer qu'il ait un bon déo, sinon ça va piquer fort. Astuce du jour : vite le sortir. Toujours une analyse quand même pour confirmer, ne pas se fier juste aux apparences mais ça va clairement partir dans du 3bet light et tout l'arsenal d'annihilation va être de la fête. En bref on va sortir le matos lourd et ne pas le lacher jusqu'a sa dernière goutte de sueur. Désolé petit surricate... la loi de la jungle.

 

En face :    

                                               L'ELEPHANT

                                              

Joueur d'experience "livetard", tendance à jouer serrer et pas grand amateur de moves créatifs. Donc méfiance quand il passe à l'action mais joueur parfait pour provoquer un accident avec une main à potentiel face à une de ses premiums. Assez facile à lire en général. Prendre des infos mais attention à ne pas trop faire copain au risque d'entendre ses pires bads beat des 2 dernieres decennies. Point positif : apte à payer une pinte assez facilement, d'ou l'elephant rose.

 

Deux sieges à droite : 

                                                     LE REQUIN

                                                 

Pas besoin de faire un dessin, joueur à eviter tant que possible. A jouer uniquement lourdement armé. Regulier qui ne fera pas d'erreurs et qui vu sa position risque de venir chercher souvent notre grosse blind. On va pas se laisser marcher dessus non plus, passer quelques 3bet, mais tranquille. Tout de même prendre en compte le re-entry, en effet vu le type de joueur, un buy in à 500€ ne lui fera pas peur si il doit recaver. Donc au cas ou son stack tombe assez bas ne pas avoir peur de payer un all in, il peut souvent, dans cette configuration, être assez light. Bref mefiance mais même pas peur. C'est lui qui va nous craindre.

 

Voila pour le profilage des 4 bêtes sauvages, qui sera affiné dès que possible à la pause. Apres avoir réussi à voir leurs noms sur les tickets d'inscription un tour sur Hendon mob s'impose, histoire de voir leurs historiques live et leurs pedigrés.

 

STRATEGIE GLOBALE

 

Tournoi deep, level de 45min. Donc mise en place du traditionnel smallball. Ouverture à 3bb les 2 premier level, puis 2,5bb aux level 3 et 4, et dès le level 5 passage à 2bb.Les blinds etant tres basse au debut je prefere retarder les ouvertures à 2bb pour eviter que trop de joueurs ne call mes relances.

Premiere heure à jouer assez TAG pour bien prendre la temperature, mais tout de même rentrer dans les pots multiway avec des mains à potentiels et voir un max de flops pour pas cher afin de créer un accident.

Ne pas hesiter à "sacrifier" 2000 jetons environs pour donner une sale image au showdown sur de petits coups et profiter de la situation par la suite.

Des la fin de la premiere heure on va commencer à elargir la range et à attaquer plus fort les joueurs ciblés, PAF le suricate et PAF l'elephant.

Si ça se passe mal, faire une pause et prendre l'air même en dehors des breaks pour revenir plus frais.

Prendre un max d'infos et n'en donner que tres peu ou de fausses, mettre le casque mais sans son, juste pour ecouter ce qui se dit l'air de rien.

Ne pas hesiter à mettre mal à l'aise un joueur si l'occasion se presente, par exemple un chip tricks qui tourne mal, ou une erreur de relance, sauter sur l'occasion pour relever gentillement, si possible avec humour. Resultat : joueur déstabilisé et sympathie de la table.

Pas de bluff important dans les premiers niveaux, sauf contre suricate tremblant qui serait bien mieux dans sa tanniere, en plus il à l'air d'avoir envie de pipi fort.

Exploiter au maximum les erreurs des joueurs faibles, ils en feront, et eviter de prendre des risques contre les bons joueurs, sauf si ils sont en dessous de 20bb et pensent deja au reentry.

Attendre l'apparition des antes pour voler les blinds, trop risqué en debut de tournoi vu le joueur à gauche et pas assez de jetons à prendre. Ne pas passer pour un voleur et en profiter plus tard.

CONCLUSION

Rester zen, attentif, concentré. S'adapter au differents styles de joueurs et au conditions de la table qui vont evoluer. Essayer de jouer mon A-Game et ne faire aucune erreur. Penser positif, TOUJOURS. Etre conscient de l'image que les adversaire ont de moi. PRENDRE DU PLAISIR A JOUER. Garder ma ligne de conduite. Ne pas avoir peur de perdre, ce n'est qu'un jeu. Profiter du moment à fond.

Et surtout viser la win et rien d'autre...

 

#CCM #Partie1 

 

 

 

 

 

                 

 

 

 

Hello les gens !

Je vous épargne les blablas et passe directement au sujet que vous pouvez consulter ICI:

En début de tournoi et de cette magnifique structure, nous avons un stack de départ assez conséquent de 250bb (21+4k/100 au 1er niveau) et il n’y a pas d’ante. De ce fait, je vais jouer pas mal de mains, tenter de mettre la pression à la table, placer (entre-autres) des moves assez important pré-flop et ainsi développer une image bien LAG (que j’utiliserai  plus tard dans le tournoi). Mais surtout, monter du jeton tout en évitant d’effectuer des « conneries » qui pourraient me mettre en danger.
 
Dans les premiers niveaux, je vais donc mettre mon costume de narrateur, raconter des histoires  aux joueurs attablés tout en analysant chaque cas et ainsi, récolter une multitude d’informations sur chacun (techniques, tells, profil psychologique, etc.). Ces dernières me permettront par la suite de mettre en place mon metagame, tirer profit de chaque info pour ensuite construire de belles pyramides et ainsi, me mettre dans les meilleures conditions pour cette longue journée qui débute.
Aussi, je vais éviter de raconter des histoires à ceux qui ne pourraient pas les comprendre. Dans ce sens, je vais maximiser mes values face au joueur d’un certain âge et bannir le bluff contre ce dernier.

Par contre, je ne vais pas me priver face aux joueurs tout de suite à ma droite qui a l’air fébrile, mal à l’aise et qui je pense, ne voudrait pas entrer dans des coups compliqués au risque de ne rien comprendre, perdre ses moyens et ainsi, risquer son tournoi.

Il en est de même pour le joueur deux sièges à ma droite sur qui j’ai également la position. Je vais aussi le jouer beaucoup tout en restant prudent afin de l’associé à un style de jeu, une catégorie de joueur, et qui sait, peut-être que je le remettrai alors !

Quant au jeune joueur qui a l’avantage sur moi, je vais l’éviter dans les premiers niveaux et plutôt, l’observer. Lorsque je serai en SB, je complèterai parfois afin de limiter la taille des pots pré-flop.
Est-il un shark online, un grinder ou bien, un amateur qui a un peu trop abusé de la télé et/ou des vidéos du circuit? Dans le premier cas, je me renseignerai à la pause et dans le second, son jeu parlera pour lui rapidement…

De manière général, ce qui est sur, c’est qu’avec cette profondeur et mon edge certain, je vais défendre ma BB extrêmement souvent vs tous les randoms de la table. J’aurai clairement toujours la côte contre eux pour aller voir un flop et tenter de les outplay post-flop. Egalement, j’ouvrirai très souvent sur leurs blindes.

Je ne suis pas à l’abri d’avoir catalogué ces 4 joueurs dans les mauvaises cases. Aussi, au fil des mains, si je m’aperçois être dans l’erreur, je pourrai alors revoir ma copie et corrigerai illico mon jeu face à eux. Idem pour les autres joueurs de la table et non pris en exemples ici car n’oublions pas, nous sommes en full ring !

Bonne journée ou bonne nuit la planète

#CCM #Partie1

 DANS LA TETE D'UN STRATEGE :

 

Le Cercle Clichy Montmartre. Dernier bastion des irréductibles lutéciens adeptes des combats de Hold'em. Notre mission consistera à infiltrer les lignes ennemies, parvenir avec notre petite unité d'élite à renverser la regocratie ambiante pour y planter l'oriflamme rankinghero tout en haut du donjon Dreamstack, et y instaurer ainsi un nouveau règne.

 A la conquête du CCM

 Afin de parvenir à nos fins, nous disposons de quatre armes redoutables :

  1. les cartes

  2. les positions

  3. le profilage des adversaires

  4. l'exploitation des momentum du tournoi

Les ressources sont limitées, mais le plan de bataille est prêt : Observer, analyser afin de trouver les failles, puis passer à l'offensive sans faire de quartiers. Il faudra vaincre ou périr. La météo (bad beat ou good beat) constituera un facteur aléatoire avec lequel il va falloir composer.

A l'assaut ! Le plan pour les cinq premiers niveaux est le suivant :

 

PRIMO :

Adopter une mentalité positive, dire bonjour au croupier. C'est bon pour le karma.

Prendre également le dealer bonus, qui est une décision EV+. Le coût est modique et le boost initial en termes de jetons est loin d'être négligeable.

 

SECUNDO :

Ecouter et observer un maximum nos adversaires afin de parfaire notre profilage (lors des deux premiers niveaux). Hors de question d'enfiler des écouteurs et de se laisser distraire par de la musique à ce stade. Toute info est bonne à prendre.

On a déjà une première lecture sur quatre d'entre eux, mais d'autres à la table risquent de s'illustrer prochainement, et les premières impressions relatives aux forces et faiblesses des adversaires demandent à être confirmées sur le champs de bataille. Observer ne veut pas dire être passif : les blindes sont basses, autant jouer les coups y compris avec des mains marginales. Il conviendra juste d'éviter de faire monter les enchères inutilement.

L'objectif est d'envoyer des patrouilles de reconnaissance afin de tester les réactions des adversaires et d'en parfaire la lecture. On va jouer nos cartes (sans être serré pour autant préflop), en tenant compte de la position des uns et des autres, à commencer par la nôtre.

 

TERTIO :

Resserrer son jeu afin d'accumuler un capital en crédibilité et instaurer une guerre de l'intox. S'informer soi-même tout en désinformant autrui. Le tout, sans révéler nos propres forces et faiblesses. Ne pas hésiter à offrir à nos adversaires quelques fausses informations nous concernant. Les leurres font partie du jeu. C'est de bonne guerre.

  • exemple 1: je suis le voisin de palier de l'un des fondateurs de rankinghero, c'est la raison pour laquelle j'arbore ce patch.

  • exemple 2 : toujours mentir sur sa main après coup dès lors qu'il n'y a pas eu de show down.

 

QUARTO :

Analyser les informations obtenues afin de trouver les failles adéquates. On va commencer à jouer progressivement nos adversaires en sus de nos cartes et des positions. Le poker est un jeu d'intimidation : il faudra intimider nos adversaires à moindre coût en prenant des risques calculés et raisonnables à ce stade du tournoi.

 

QUINTO :

Passer à l'offensive en appliquant une tactique appropriée tenant compte des spécificités du terrain, afin qu'à l'arrivée des ante nous soyons déjà au taquet.

Le jeune ninja à notre gauche :

Faire preuve d'autorité. Tenter de le contrer par quelques sur-sur-relances. Le chambrer si l'occasion se présente (même s'il fait semblant de ne pas écouter), afin de le faire fonctionner à l'affect, dans le but de dégrader son jeu.

Le bleu à notre droite fébrile avec ses jetons :

Lui mettre la pression tout en faisant attention lorsqu'il est engagé dans un coup, car il va probablement jouer très serré. C'est a priori une cible de choix et on a l'avantage de la position. Le pilonner afin qu'il reste blotti dans son trou. Quitte à déguerpir aussitôt s'il tente une sortie musclée.

Le vétéran en face de nous engoncé dans son armure :

Il ressemble plus à Don Quichotte qu'à Bayard – il s'agira de le bousculer et de l'expédier dès que possible sur un terrain qui n'est pas le sien, en jouant sur notre mobilité et la répétition des escarmouches. Une fois désarçonné, lui décocher une fluie de flèches. Une cible à privilégier.

Le champion local situé deux sièges à droite :

Ne le bousculer qu'avec parcimonie. Toutefois, si d'aventure il instaure une dynamique en sa faveur à la table, lui montrer ponctuellement qu'il ne détient pas le monopole de la terreur.

 

SEXTO :

Exploiter au mieux les premiers momentum du tournoi avec l'arrivée des premiers joueurs short stack, ainsi que l'apparition des ante.

Contre les joueurs short stack il s'agira de jouer agressif contre ceux qui craignent l'élimination et inversement de jouer prudemment contre ceux qui la bravent.

L'arrivée des ante sera par ailleurs une opportunité pour desserrer son jeu et obtenir aisément des blindes mal défendues à la faveur de la crédibilité acquise un peu plus tôt. Cette phase aura également pour effet de brouiller la lisibilité que les adversaires pourraient avoir acquise de notre jeu.

 

Une fois ces premiers obstacles franchis, nous serons prêts à partir à l'assaut des places payées, en gardant toutefois comme objectif principal la victoire finale.

 

#CCM #Partie1 #JeSuisUnStratege

 

Ca me rappelle mes vieilles joutes sur Command & Conquer, et me donne envie de faire la guerre à tes côtés tout ça ! 

La conquête du Cercle Clichy Montmartre est à portée de flèche !

#CCM #Partie1 

Ayant gagné le buy In pour le dreamstack je me prépare à au CCM. Je pars déjà dans un état d'esprit de pas craquer sous la pression et de ne surtout pas s'énerver si je ne touche pas de cartes pendant un bon moment, il faut savoir garder son calme , alors je m'y rend sereins. Je prend le dealer bonus de 20 euros évidement sa ajoute une chance en plus De gagner ce merveilleux tournoi ! Enfin commence le tournoi et voilà comment je le verrais se dérouler ...

tout d'abord en voyant mes adversaire à ma table je peux faire quelques "hypothèses" car oui cela ne reste que des hypothèses qui peuvent changer au cours du jeu car l'image que l'on reflète  n'est pas forcément notre manière de jouer ! voilà mes hypothèses de départ : 

- le joueur de gauche essaie de cacher quelque chose donc il y à 3 possibilités , sois il essaie de caché ses tells lorsqu'il à un très bon Jeu , sois il essaie de caché des tells lorsqu'il bluff ou alors il mix les deux et donc il veux cacher ses tells lorsqu´il à de bonnes mains et lorsqu'il bluff. Donc ne connaissant pas très bien ce joueur , je jouerai serré lorsqu'il sera dans le coup pour évité de mauvaise surprise , le garder à l'œil et enfin le percé à jour au bout de quelques niveaux.

-pour le joueur de droite c'est très simple , c'est un joueur qui va jouer pas mal de mains croyant plus à la chance qu'à la technique. A un moment il ne touchera pas de mains pendant quelques temps au bout d'un moment il sera tenter de faire un mouv' avec des jeux très bas c'est à ce moment là qu'il faudra lui piquer le plus de jeton en ne lâchant pas et en le relançant pratiquement tout le temps. C'est un joueur assez stressé qui sera facilement lisible sur sa main , pas de problème à ce faire sur ce joueur la donc.

-En face de moi j'ai à faire avec un joueur qui à je pense beaucoup d'expérience mais qui justement lui confère trop de confiance , au début il essaie justement de nous intimider et de nous montrer qu'il est pas nouveau dans le milieu du poker . Il faut essayer de pas trop se frotter à lui avec de mauvais jeu mais quand le jeu est la ne pas hésiter à lui mettre la pression pour voir comment il réagis et découvrir si possible son range de main qu'il joue.

-pour le joueur de live que j'ai l'impression de connaître , il faudra faire très gaffe à lui car il a l'habitude de ce genre de tournoi et peut être que lui m'aurais reconnu et se souviendra de mon type de jeu et mon range de main que je joue et là il faudra le surprendre .

Il faudra surtout jouer avec la position lorsque le joueur assez âgé et le Joueur de live sont dans le coup.

Ma tactique ? Jouer 90% des coups, jouer pas mal de connecteurs assorties , essayer de chopper le plus d'infos possible pendant les premiers niveaux ! Je pense que le meilleur moyen d'observer les joueurs est d'entrer dans les coups et se mesurer à eux.

Ayant eu des retours sur mes tells personnels , je sais quel "faux " tells montrer pour faire croire à un Bluff alors que mon jeu est énorme. Ne pas essayer de voler les blinds avec des mauvais jeux lors des premiers niveaux , je trouve qu'il faut voler les blinds que lorsque les antes sont de la parties ! Et surtout toujours défendre sa blinde (grosse ou petite ) Voilà voilà :) et si avec sa je gagne pas le dreamstack je sais plus quoi faire :p 

 

#CCM et #Partie1.

Tout d'abord je dis un bonjour général " bonjour madame messieurs " si le croupier est une croupiére

 

Je prends bien sur le bonus de jetons pour 20 euros

 

Pour premiére impression en m'asseyant à la table je dirais qu'il y a 3 types de personnes

 

le jeune de 20 ans qui voudra surement joué aggressivement au vu de son look et de son jeune age

le joueur pas trés confiant et la personne d'un certain age, deux joueurs sérré ; l'un par rapport à son age avancé, l'autre par rapport à sa nervosité car c'est surement l'un de ses premiers tournois live

le joueur connu, je dirais que c'est un mixte des deux, qui saura prendre des risques mais calculés

Mais tout ceci n'est qu'une premiére impression, on verra bien par la suite

 

Je met mes jetons en paquet de valeur pour savoir rapidement ou j'en suis tout au long de la partie

Même si c'est du live et qu'il y a moins de mains à l'heure que sur du on line et qu'il y a 45 minutes par niveau, je ferais rien pendant juste un niveau car on es que 5, enfin rien, non, mais de l'observation des joueurs pure et dure, qu'ils soient dans un coup ou non

1/ pour observé les joueurs qui sont dans un coup, voir leurs expressions, leurs gestes

2/ les joueurs qui ne sont pas dans un coup, pour voir éventuellement leurs regrets, leurs enervements et tout au long du tournois leurs éventuelles lassitude

Toutefois, si pendant ce premier niveau j'ai une ou plusieurs mains prenium, je n'hésiterais pas à faire causé de moi :)

 

Passé ce premier niveau, si il me semble que mes impréssions du début étaient les bonnes, je n'hésiterais pas à relancé le jeune qui est à ma gauche si personne suit une de ses relances si j'ai un jeu correcte, je callerais toujours si j'ai un jeu correcte les autres joueurs de la table

Quand à mes tells, lors des tournois live que j'ai fais, j'ai entendu me dire que j'étais illisible, et franchement je le pense, pas besoin d'avoir de lunettes de soleil ou de capuche, je souris tout au long du tournois, je joue toujours à la meme vitesse, que j'ai du jeu ou non, je ne regarde jamais mon jeu avant que ca soit mon tour et ne réponds jamais aux questions quand je suis dans un coup et ne réponds qu'a des blagues, ou soit j'en fais

Voila, je crois que j'ai rien oublié pour ces 5 premiers niveaux, qui en fait resumerait ce que je fais tout au long d'un tournois

 

 

#CCM #Partie1

Il était une fois…la Stratégie au DreamStack du CCM !

Après avoir passé la nuit chez ma sœur et quitté le 16ème, je saute dans un taxi…un peu à la bourre comme d’habitude…Bref…

Lorsque le taxi s’arrête.…j’avoue être impressionnée…car je vais enfin découvrir ce haut lieu parisien (qui plus est…est le dernier survivant…), oùles joueurs s’affrontent à coup de raise, 3bet, 4bet,…tout l’art du poker en somme.

Je franchis la porte et l’adrénaline commence à monter et j’aime ça. Je découvre la salle majestueuse avec ses lumières bleues tamisées et cela me donne une bonne sensation ! Je kiffe !!! 

Il est clair que ma venue est de grinder et de faire une perf car ce bying je l’ai gagné grâce à RKH et je me dois de leur faire honneur…OBV !! D’ailleurs je n’ai pas oublié d’afficher le patch….pub oblige 

Je prends place…

Parlons stratégie...car le propos est bien là....

Voici maintenant quelques temps que je joue, et j’ai compris assez rapidement qu’il y a plusieurs composantes à prendre en compte au poker. Et l’une des plus essentielles et importantes à mon sens est la faculté d’analyser les joueurs à la table. 

En effet toutes les informations verbales ou non verbales, les tempéraments, les réactions émotionnelles que les joueurs montrent lorsqu’ils gagnent ou perdent, leurs gestuelles lorsqu’ils misent, lorsqu’ils rangent leurs jetons, leur temps de réflexion, etc…Bref…la moindre petite information est à noter…car elle deviendra une arme redoutable ! « L’information vaut de l’argent, l’intox vaut de l’or »!

Tous les joueurs de poker ont un profil c’est comme ça, c’est comme dans la vie de tous les jours, chaque être a une personnalitéet au poker c’est pareil, faut juste les définir car le temps qui s’écoule…ce sont des jetons à prendre  

Une analyse plus complète est nécessaire, je vais tenter de décoder chaque profil de joueur à cette table et vous expliquer comment je vais appréhender les 5 niveaux !

Joueur 1 : à ma gauche je suis OOP 

Jeune, lunette, capuche, écouteur : ce style de joueur m’inspire de la méfiance…génération online…je le classerai dans la catégorie de Loose Aggro (LAG) - rentre dans des coups avec des mains moyennes, attentifs aux côtes, la position.

Joueur 2 : à ma droite j’ai la position sur lui 

Stressé, Nit, joueur peu expérimenté, il est généralement centré sur ses propres cartes et n’a pas assez de maturité pour observer et comprendre les différentes actions et stratégies.

Joueur 3 : face à moi, très facile à observer

Homme âgé, vieille école, jeu solide, Tight Passif. Il a un jeu solide, respectant les codes et règles du poker. Le 3bet, 4bet n’est pas dans son habitude de jeu…se contentera de call un raise et si la texture du flop ne lui convient pas…give up rapidement, à contrario il ne lâchera rien s’il est sur une bonne main.

Joueur 4 : 2eme siège à ma droite 

Shark des live, il est capable de s’adapter et surtout de changer son style de jeu à tout moment, son comportement n’est pas anodin, ses tells sont précis…L’affrontement avec ce genre de joueur n’est pas très conseillé. Il faudra le jouer avec prudence !

Ensuite analysons la structure, elle est assez lente 45mn par niveau. Notre stack est 25k car j’ai décidéde prendre direct le Dealer Bonus pour 20…pourquoi s’en priver  J’ai une bonne profondeur pour tenter des actions avec des mains marginales sans prendre trop de risque.

Au début d’un tournoi il y a 2 approches…soit être patient, attendre, observer ou attaquer directement..l’une et l’autre se valent…il faut juste adapter la bonne stratégie en fonction du tournoi et des joueurs ! Donc il est très difficile àl’avance de dire quelle sera la meilleure…une chose est certaine c’est qu’elle doit évoluer, s’adapter en fonction de tout événements qui surgiront à la table. Le poker est une discipline d’adaptation !

En revanche, je peux déjà vous dire que sur les joueurs Tight, des tentatives de voler leurs Blinds seront de mise lorsque je serai en position.

De plus en fonction de la table, je devrais mettre en place une contre stratégie exploitante…je m’explique : la table est large je jouerai serrée et si la table est serrée je jouerai large 

Au fur et à mesure que les blinds augmentent la dynamique de la table changera donc il faudra que je vole les blinds en jouant large et montrer un jeu agressif. C’est le seul style qui est profitable !

Pour finir parlons de moi…je pense réussir à maitriser mes tells ou tout du moins j’essaie d’être toujours égale tant au niveau de ma posture à table qu’aux informations que je souhaite donner, le port de lunettes toujours présent et un foulard car élégance oblige ^^ …ou plutôt pour éviter que certaines émotions ne paraissent au regard des autres joueurs…  et le décolleté qui va bien lol bon ok je déconne 

Si je devais résumer mes 5 niveaux : 

J’adapterai mon style de jeu à la table,

Dés que je suis en position sur les joueurs les plus vulnérables, je n’hésite pas à voler,

Je surveille les plus aguerris et les joue uniquement si je suis armée,

Et je ne baisse pas la garde un seul instant

 

Je suis dans l’arène….et la guerrière est prête 

Guerriere

 

#CCM #Partie1

Première chose importante je me tais; et je profite de mon teint pâle pour me faire passer pour un reg suédois. Pour être en accord avec mon personnage je 3bet systématiquement les 3 premieres mains en m'assurant de mettre mes jetons au mileu de maniere nonchalante.

-Je profite du 1er level pour jouer 90% de mes mains au bouton, et open 50% de mon utg.

-A partir du level deux, je commande un sandwich au jambon. (étape à ne pas sous-estimer)

-Au level 3: Je sors un tee-shirt de mon équipe nationale .. à partir de cette étape là, tous mes adversaires auront normalement compris que je suis un Reg étrangé completement nutsé, et de nationalité Suédoise ! Oui messieur !

-Level 4: Je profite de mon edge psychologique pour m'affirmer à la table, j'opte pour un style aggressif, entre un mélange de junkyboy et du vietfou .. (meme si je sais que ce mélange là peut être dangereux pour le bon déroulement du tournoi)

Level 5 : Deux choix s'offrent à moi , soit j'ai bust soit j'ai 4 fois l'average, et je déroule mon jeux jusqu'à la win

Variante: ( je peux aussi venir avec un petit manuel du type " suédois facile" pour lâcher quelque petits mots de temps à autre, manière d'assoir ma crédibilité !

Bonus: Une fois la win de la TF j'en profite pour faire tomber le masque ! L'insposture est parfaite, le rail est sous le charme, les organisateurs rient aux éclats, la France est belle et le poker aussi

Respectueusement

 

Merci @Rémi Rkh pour le joli patch #RKH reçu aujourd'hui.

#+

Je suis sûr qu'il te portera chance  !

Ok, reste plus qu'à me qualifier alors pour le Deepstack #CCM #Partie1