FR
EN
Thibaut Ritter

Et vous alors ?

Rejoignez RankingHero pour découvrir votre HeroScore !

Thibaut Ritter

est un sympathisant du poker, un aspirant joueur de poker qui contribue assez souvent

Score Poker : 2 851

Popularité : 8 470

Contribution : 6 152

17 473
Distinctions
1
Le Roc
1
Amical
1
Montagnes russes
1
Sans peur
1
Met l'ambiance

Dernières performances



Comparer à d'autres joueurs :

Les plus gros cashes de Thibaut Ritter

$3 246

2 500€

Place : 2 / 85
150€ NLHE
mai 10, 2013
Tournoi Résultats
80€ NLHE Freezeout " Saturday Night Live "
Cercle Clichy Montmartre
juil. 23, 2016

$1 439

1 300€

4 / 22

100€ NLHE 100 €Live du samedi
Cercle Clichy Montmartre
mars 16, 2013

$1 296

1 000€

4 / 59

Derniers profils suivis

Le Dreamstack est un des tournois à la plus belle structure organisé sur le territoire français avec ce buy-in. Je m’arme de mon pull à capuche, de lunettes dans le sac, et de mes écouteurs tout en gardant une oreille attentive aux conversations autour de la table. Je prends évidemment le Dealer bonus, cela me permet d’aborder le tournoi avec encore plus de profondeur, et de récompenser aussi le travail des croupiers.

Lors des premiers niveaux, je vais surtout observer le jeu de chacun, confirmer ou infirmer les profils de jeu que je m’étais fait des joueurs. Avoir ce jeune à ma gauche me fait croire que je vais souvent me faire 3Bet, je vais donc éviter de perdre des plumes inutilement en rentrant dans des raises de dingos. Je vais choisir mes spots, en fonction de la dynamique de la table. Je vais essayer de rentrer dans des pots avec mon ami à droite, je vais jouer sur son inexpérience, car son jeu sera plus lisible que le live. Mon voisin d’en face jouera souvent les premiers niveaux en faisant des call light, lorsque cela se produira je ferai souvent un raise pour « faire le ménage » et me retrouver avec moins d’adversaire. Et on ne dit pas non aux blindes.

 

Avec un tapis de départ de 500 blinds, j’ai de quoi voir venir. Je vais jouer assez light sur les 3 premiers niveaux en jouant des mains à fort potentiel mais que je ne jouerai pas forcément par la suite. Je serai assez loose, mais je me focaliserai sur les pots avec mon voisin d’en face et mon voisin de droite. Il est trop tôt pour jouer des pots énormes avec le reg et le grinder online. Je vais avoir tendance à souvent cold call mon voisin de gauche s’il me revient dessus pour éviter de trop faire grossir les pots.

Pour moi les premiers niveaux permettent de monter des jetons doucement, sauf si un set up se présente.

La gestion des tells se fera en fonction de la table.Si elle se situe à l’entrée du cercle, je sais que nous serons l’une des premières à casser, donc j’aurai tendance à ne pas mettre en place une stratégie élaborée pour piéger mes adversaires. Mais des tells chez mon voisin de droite seront très facilement reconnaissables, je pourrais vite me faire une idée.

Si ma table est tout au fond du cercle, je dois m’attendre à y rester jusqu’à 5h du matin, donc je vais mettre en place mon jeu d’acteur. Je vais davantage parler, essayer de dénicher des infos. L’art de donner des tells (faux ou non) est très risqué, car l’interprétation par les autres joueurs sont différents. J’aurai tendance à rentrer dans un certain mutisme si un pot important ou si un joueur me « travaille » et me questionne arrive.  

On ne peut jamais prédire ce qui va se passer, il faut rester attentif sur son jeu et l’environnement. Shuffle up and deal. 

#CCM #Partie1 

Partager