FR
EN
Activité du topic
23 posts
11 Contributeurs
483 "j'aime"
132 Commentaires
27 reposts

Discussion Classement
Pedro Canali Pedro Canali
1 posts
Elena RKH Elena RKH
1 posts
Nicolas Levi Nicolas Levi
1 posts
Sujets chauds !
Hashtag Posts Contributeurs
WSOP 41 26
WSOP50 28 12
poker 25 15
NLH 24 1
GrosvenorPoker 24 1
Tendances du mois
Hashtag Posts Contributeurs
WSOP 328 137
poker 299 102
GrosvenorPoker 263 1
WSOP50 213 72
NLH 196 1

Meet the Aspers Castle mission winner!

Thanks to his 83 likes, he won a £500 package! It includes £300 cash, a special dinner, and the buy-in to the £25,000 guaranteed Christmas Cracker tournament, taking place at @Aspers Casino - Westfield Stratford City  (on 19th of December).
Meet @Mark Duguid, who likes to do exactly what he wants to! 

Who are you ?

Mark: My name is Mark Duguid. I am 26 years old

How did you discover RKH and what is your impression so far?

Mark: I saw a post regarding to the site on Aces High Poker Group main page. I would take a look and see what it was about. I was very impressed to see that you can attach your live earnings to your profile and that you have competitions running on a regular basis. It seems to be a mixture between Twitter and Facebook for poker players. It suits me as I enjoy most things to do with social media.

You had a lot of support for #AspersCastle, how did you do it?

Mark: I got 83 likes overall which gave me the win by a big margin. It does help when you have a big poker community that supports you. Groups are great to be a part of and get behind you when you’re needing help. I have them and friends to thank for this trip.

Can you tell us more about your social group?

Mark: The group was founded by 2 great friends of mine ( @john thomson and @William ). It consists of many players that start from novice all the way up to professionals. Basically it is a place where you can seek advice on how to play or not to play a hand. Somewhere you can speak about poker to others that know about it. A place where you can gather support to watch you whilst taking part in tournaments or get a rail if you happen to run deep in a tournament. Most of all it’s a great community that can have fun and enjoy the game..

Is poker a big part of your life?

Mark: Yes, indeed. There are 3 main things In my life and that is family, work and poker.

 

 

The winning photo

 

What motivates you to play?

Mark: Great question but the answer is very simple. To be the best and know that you outlasted every other player that entered the tournament. The money is nice too but I just like to take part in poker games as I have a very competitive side.

Have you had any problems with family, work, friends or girlfriends because of poker?

Mark: None at all as I do not let it interfere with these things. Mainly because I like to do what I want and when I want. If I had the choice between a poker tournament and a night cuddled up on the sofa with my girlfriend 99% of the time the felt will win. To save arguments I simply don’t have a girlfriend so then I will never face that problem.

What do you like about the poker lifestyle?

Mark: It would be nice to be financially secure and have the time to do as I please. There is a lot of hard work required to have such a lifestyle. You have to remember you can only have that kind of lifestyle if you work very hard to get it. Unless you win the lottery.

What’s your biggest dream connected to poker?

Mark: I would like to compete against the best in the world. Everyone’s ambition is to play and win the WSOP Main Event.

 

 

7 Commentaires Afficher tout

good for the winner

marks off to a flyer upto 46 k and playing well teamKGB

Davidi 'Le Génie' Kitai: Je ne me considère pas comme étant 'un génie'

Interview exclusive par Nicolas Levi


Davidi Kitai, trois bracelets WSOP. Retrouves-tu la sensation de la première fois? L’hymne Belge dans l’Amazon Room, est-ce toujours aussi fort?

Chaque victoire me procure une sensation particulière. Le 1er bracelet avait quelque chose de magique, je venais de rejoindre le team Winamax, et j’avais très envie de prouver à mon sponsor et à mes teammates que j’avais le niveau pour performer sur le circuit international. Le 2ème était celui de la consécration, il m'a permis de prouver que le premier n’était pas le fruit du hasard. Le 3ème avait quant à lui une dimension exceptionnelle du fait qu'il me permettait de rejoindre le cercle très restreint des détenteurs de 3 bracelets et d'être par ailleurs le premier joueur européen à accomplir cela.
La brabançonne qui résonne dans le Rio devant plusieurs milliers de personnes procure une sensation inouïe, j’en ai à chaque fois des frissons... Je suis très fier de représenter la Belgique, et de faire vibrer les nombreux belges qui me soutiennent tout au long de l'année.

Souvent délaissés par les pros, les tells sont ta spécialité. Comment pratiquer et progresser sur ce point? Est-ce qu’ils te sont utiles dans la vie de tous les jours?

De nature, j’ai toujours été très observateur, c’est sans doute lié à ma curiosité naturelle et à mon questionnement perpétuel sur la nature humaine et son fonctionnement.
A la table de poker, j'appréhende constamment le fait de dévoiler trop de tells à mes adversaires. J'ai donc pris l’habitude de faire attention à mes propres réactions, et ainsi de les corriger.
Cette auto-observation m’a beaucoup aidé à trouver des tells chez mes adversaires. Tous les indices qu’on donne à la table de manière involontaire/inconsciente quand on bluffe ou quand on a les 'nuts' peuvent se révéler déterminants dans des situations closes. Précisons d'ailleurs que l’interprétation des tells/comportements ne doit en aucun cas se substituer à la réflexion technique inhérente à chacune de nos décisions, le rôle de ces interprétations ne devenant déterminant que lorsque tous les autres facteurs rationnels ne nous permettent pas de trancher.
Je n’ai jamais étudié la psychologie liée aux comportements humains, j’utilise ma logique de déduction pour analyser l’historique de la partie mais aussi les réactions comportementales de mes adversaires, et j’en tire des conclusions. J'observe par exemple la réaction de mon adversaire lorsqu’il montre le jeu max, et ensuite, lors d'une autre main si je m'aperçois qu'il adopte un comportement radicalement opposé, j'en déduis qu’il doit s'agir d'un bluff.

Ta vitesse de jeu varie selon les joueurs en face, sur cette finale tu fais deux calls gagnants avec hauteur dame très rapidement. Parfois les tells apparaissent au bout de plus de temps. Une shot clock qui limiterait à 30 secondes chaque décision te serait­-elle plus néfaste qu’à tes adversaires? Est-ce une idée qui pourrait apporter un nouveau boom pour le poker?

Pour être honnête, même si je pense qu’une shot clock est une bonne idée pour éviter que les joueurs amateurs ne s’ennuient à la table, c’est clairement un désavantage pour moi; j’ai l’impression que mon cerveau fonctionne lentement, mes neurones mettent du temps à s’activer. Le temps de réflexion étant gratuit, je n’hésite pas à l’utiliser pour être certain de prendre la meilleure décision possible et ainsi éviter de faire des erreurs que je risque de regretter par la suite...

Phill Hellmuth te traite de “Francais fou”, Roberto se demande si tu as vu ses cartes... Involontairement ils t’ont fait de magnifiques compliments. A quoi est-ce dû?

Les 2 joueurs en question ont le point commun d’avoir un ego sur-dimensionné. Je dirais qu'ils n'ont tout simplement pas accepté de se faire ‘owned’... Autant j'avoue que c'est toujours jouissif de se faire trash-talk par Phil Helmuth, autant je dois bien admettre que la réaction absurde de Roberto (qui s'est par ailleurs ridiculisé en m'accusant d’avoir triché) m'a mis mal à l'aise. C'est la pire accusation qu'on puisse me faire.

Tu portes le bracelet Shambala régulièrement. Ou sont les autres trophées ? Que représentent ces symboles pour toi?

Je suis plutôt du genre discret, donc je n’aime pas trop exposer mes trophées ou porter des bracelets en or. Il faut bien admettre le coté un peu  'ringard' de ces gourmettes en or qu’on reçoit lors des WSOP. Je porte le bracelet Shambala pour la simple et bonne raison qu’il me plait et qu’il ne fait pas trop "blingbling".
Ma maman est très fière de toutes mes victoires, et donc dès que je remporte un event, je lui confie mes récompenses; elle en prend soin et expose certains de mes trophées dans le salon de son appartement.

Ton surnom de génie fait l’unanimité. Edison disait “le Génie c’est 1% d’inspiration et 99% de transpiration”. Quelle serait ta définition et comment devient on génial?

Ce serait très présomptueux de ma part de faire éloge de ce qualificatif... A la base, c’est une expression que j’utilisais de manière ironique lorsqu’un joueur appliquait un play sorti de l’ordinaire... Ensuite, vu que mon poker revêt un style plutôt spectaculaire, les membres du team Winamax ont commencé à m’appeler régulièrement de la sorte, et les amateurs sur les forums et réseaux sociaux ont très vite adhéré, et le surnom est resté.
Je ne me considère pas comme étant 'un génie' mais simplement comme un joueur de cartes ayant un certain talent. Je pense détenir certaines des qualités requises pour être un bon joueur de poker en tournoi : créativité, instinct, esprit logique, empathie. Ces qualités m’ont permis de devenir un joueur complet.
Je ne me considère pas non plus comme étant 'un travailleur' au sens classique du terme, le poker étant ma passion. J'aime regarder des vidéos de tournois internationaux et scruter, analyser les mooves des uns et des autres. Je ne suis dicté que par ma passion et ne ressens aucune contrainte consistant par exemple à devoir lire certains livres théoriques ou me fier à des calculs 'savants' opérés par des logiciels spécialisés.


Ton père est à tes côtés chaque année à Végas, tu parles de ta grand mère comme de ta première fan. Le clan Kitai on sent que c’est très important. Etait­-ce facile de les convaincre de ton choix de vie: joueur de poker?

Mon père joue au poker depuis 40 ans, il m’a toujours soutenu et est très fier de ma réussite. Quant à ma famille maternelle (le clan Kawa), ça a été plus compliqué... Ils m’ont toujours inculqué des valeurs de travail et de mérite... Ça a donc mis un peu plus de temps afin qu’ils réalisent que le poker est un jeu différent des autres jeux de hasard et pour qu'ils acceptent ce choix de vie. Aujourd’hui, j’ai le soutien total de toute ma famille. Ma grand-mère ne cesse de clamer à qui veut l'entendre que je suis un génie en mathématiques et elle suit régulièrement mes résulats sur le circuit.

Tu as une deuxième famille: Winamax. On t’a vu souvent dans le rail pour semble-il analyser les coups pendant les break. Quelle part joue cette équipe dans tes résultats?

Je dois beaucoup à Winamax. Ils ont directement cru en moi alors que je n'étais qu'un débutant et de surcroit non-français!
Avec l’équipe Winamax, on a toujours beaucoup partagé. Certains joueurs ne font plus partie du team aujourd’hui, d'autres nous ont rejoins. La diversité des profils de ces joueurs a été et est encore à ce jour extrêmement enrichissante pour moi. C'est en échangeant des points de vue différents et en discutant avec des personnes ayant un profil différent du sien qu'on progresse le mieux. Winamax mutliplie ces opportunités : nos voyages à travers le circuit, les séminaires Winamax, les discussions entretenues sur notre groupe skype nous offrent à tous une interaction permanente et nous permettent de créer des liens affectifs très fort.

Quelle est ta vision du staking, et comment repères-tu les génies de demain?

Je dois bien avouer que je perds pas mal d’argent dans le staking et je me pose des questions sur la rentabilité de ce type d’investissement.
La plupart des joueurs qui sont en demande de staking sont en difficulté financière, soit en raison d'une mauvaise gestion soit en raison de gains trop peu importants.
Les meilleurs d'entre eux qui gèrent souvent mieux leur bankroll n’auront souvent pas besoin de faire appel au staking.
Il ne suffit pas d’être talentueux pour être un joueur à succès, il faut être malin dans la sélection de nos parties et il faut surtout garder les pieds sur terre dans la gestion de sa bankroll. Je pense que le staking peut devenir rentable s'il est supervisé, s'il fait l'objet d'un coaching régulier et s'il est encadré par des règles efficaces notamment en matière de limites dans la gestion de ses parties et de sa bankroll.

@Davidi Kitai sur RankingHero: http://www.rankinghero.com/davidi.kitai

9 Commentaires Afficher tout

C'est clair qu'il donne envie de jouer, c'est un grand joueur. Ty Nicolas pour cet interview.

Excellente interview Davidi :) 

Interview de Jason Matthieu - le grand vainqueur de la Mission 6 BPT Lille

@Jason Matthieu remporte le prix spécial de la Mission #M6BPT - le BUY-IN pour le BPT Lille du 12 au 14 septembre ! Encore une fois, félicitation à lui et un grand merci à notre partenaire @Barriere Poker Tour ! Après cette performance, j’ai demandé à Jason une interview pour vous le présenter ! Et voilà:

 

Je commence cette interview avec une citation prémonitoire du 27 juin de @Jason Matthieu ! “Il me tente bien le Barrière Poker Tour de Lille 12-14 septembre.” http://rkh.gg/911f3a5 Tu as bien visé ton but Jason et aujourd’hui tu gagnes le BUY-IN pour le BPT Lille. Selon toi, c'est plutôt le destin ou un résultat de tes action qui t’a permis de gagner ?

 @Jason Matthieu Je dirais bien les deux, le 27 juin je place un statut disant "Il me tente bien le Barrière Poker Tour de Lille 12-14 septembre". A cette date je suis encore tirailler entre participer ou garder mon argent pour les tournois que je vise en fin d'année qui sont le FPS Paris et qui se dérouleront au cercle Cadet en novembre et le WPTN en décembre au cercle Clichy.

Un Mois plus tard, cette fabuleuse mission voit e jour, j'ai donc décidé de me mettre à l'oeuvre pour la remporter, les points bonus.. un véritable coup de pouce d'ailleurs, j'avais le pressentiment que peu de joueurs auraient l'idée de bénéficier du bonus, étant plus concentrer sur l'obtention de "like" et celui-ci c'est révélé juste, quasiment tout le monde à négliger les points bonus ce qui m'a permis de prendre une réel avantage durant cette mission dès la 1ère semaine.

Ce post montre aussi que tu étais intéressé par ce tournoi avant même le lancement de notre Mission.

JM : Effectivement, bien avant la mission j'étais intéressé par ce tournoi, car il ne se trouve pas loin de chez moi et que j'avais décidé de me lancer dans quelques tournois assez important durant cette année 2014 .. l'année où je débute dans le monde du live.

Qu’est-ce que le Barrière Poker Tour représente pour toi ?

JM : Pour moi, Le Barrière Poker Tour représente , mon premier passage dans l'univers du poker live avec de gros enjeu et pourquoi pas commencer à faire résonner mon nom dans la sphère poker live dès maintenant, même si je n'ai pas la pression du retour sur investissement, car le buy-in est offert
Néanmoins j'espère quand même faire une belle performance pour obtenir une plus-value financière sympathique.

Tu as déjà joué dans un des casinos Barrièr ? 

JM: Non, ça sera une première après 4 ans de jeu online à faire le grinder cash-game, quelques mtts et sng. C'est seulement courant 2014, que j'ai pris la décision de m'étendre sur un poker avec des cartes physiques et des vrais jetons qui est bien plus convivial je trouve. Pour le moment je n'ai fait que quelques parties en cercle et en privée.

Raconte-nous ton histoire... Quel âge as-tu ? Où habites-tu ? Quel est ton métier ?

JM : Je suis âgé de 22 ans, je vis dans la région parisienne mais, je voyage assez souvent grâce à mes multiples activités, je possède une société événementiel depuis maintenant 3 ans avec laquelle j'organise des soirées dans les boîtes de nuit parisienne, je produit des festivals dans le monde entier tout en restant dans l'ombre car dans ce milieu seul l'argent m'intéresse je l'avoue, je possède également une agence de booking et management artistique pour des gros artistes US et quelques DJ, ce qui me permet de voyager énormément

Je compte bientot re-commencer une activité de DJ producteur tout en tentant une carrière pro au poker.

Au cours de la Mission 1 #M1debut j’ai découvert que tu venais de finir tes études en compatibilité. Est-ce que tes connaissance t’ont aider au jeu ? Si tu dois choisir, quelles sont tes qualités ? 

JM : Oui, ça contribue un peu à ma façon de jouer. Je me rappelle, dans mes premières parties de poker online, je ne savais rien du tout à part les combinaisons gagnantes, mais grâce à mes études en comptabilité j'avais déjà quelques notions d'icm, côte de pot...ce qui m'a permis de remporter des tournois sans réel connaissance du jeu.
Sans même le savoir je mettais en pratique déjà des choses qui sont importantes dans le jeu c'est par la suite en lisant des livres que j'ai pu approfondir tout cela.

Mes qualités : Patient, fair-play, réfléchi, observateur et très très calme .. parfois certain joueur du cercle clichy arrive même à oublier ma présence à la table :D

Tu es un super compétiteur ! Au cours de notre concours d’été tu as participé dans 5 sur 6 Missions dont tu as remporté 4 première places ! Es-tu un compétiteur de nature ? Même à l’école ?

JM: Oui, c'est vrai compétiteur dans tous les domaines, enfin pas dans tous les domaine faudrait mettre l'école de côté dans ce domaine je me faisait seulement ce qu'il fallait pour avoir des résultats sans être pour autant formidable, cette qualité de compétiteur à vu le jour quand j'ai commencer la boxe après ma scolarité et à continuer à s'accentuer quand j'ai commencer mes activités en tant que véritable businessman sinon j'aime être dans le top 3 au minimum si je me peux pas être premier dans la vie comme au poker être ITM c'est bien mais seul le top 3 me satisfait à défaut d'être numéro 1.

C’est un des qualités au fond de poker qui peut être un grand avantage...mais aussi un gros inconvénient...Qu’en penses-tu ?

JM : Oui, ça peut être un avantage comme un inconvénient qui peux parfois favoriser le tilt, quand un joueur me prend beaucoup de jetons sur un bad beat, si je ne suis pas very deep j'aurais tendance à vouloir récupérer ma perte tout de suite + une compensation lol, ce qui peux devenir problématique par moment..

Analyses-tu tes performances après chaque tournoi en ligne ?

JM : Depuis quelques temps oui, j'analyse au maximum mes parties, pour essayer de voir où j'ai fait des erreurs et ne plus les reproduire. Je note absolument tout pour savoir où j'en suis dans mon jeu. Contrairement à d'autres joueurs, je ne joue pas avec un tracker, même conscient de l'avantage que ça peut offrir, je préfère prendre les décisions en analysant les joueurs en direct plutôt que de me baser sur les stats d'un logiciel qui pourrait induire en erreur. Quand je vois les réflections de certains joueurs qui se filment en jouant ou qui justifient toutes leurs actions via le tracker, je préfère me la jouer old-school, car en live seul la rapidité du cerveau compte, le tracker ne sera plus là.

 Que t'a appris le poker ?

JM: Ayant un égo sur-dimensionné il y a juste à voir mes publications sur mes différents réseaux tels qu'Instagram aime bien me montrer, me mettre en avant, exhiber mes richesses..., Je dirais que le poker a été une bonne thérapie pour calmer ce côté de ma personnalité, car gros égo et poker ne font pas bon ménage. Quand il montre le bout de son nez, il y a toujours un bad beat pour te faire revenir les pieds sur terre.

Est-ce que tu te vois dans le milieu du poker professionnel ? Quelle est ta plus grande ambition au poker ?

JM: Je ne vois pas encore ma place dans le poker pro' pour le moment mais, une chose est sûre c'est que je travaille dur pour y figurer le plus vite possible. Actuellement, je travaille sur tous les aspects du jeu, aussi bien mental, physique que technique pour préparer mon retour intensif sur les tables online que j'ai mis de côté un peu afin de faire un départ en fanfare sur le live. Disons que là je suis en période d'effauchement. J'ai plusieurs ambitions - dont une commune à ous joueurs je pense, ce serait d'obtenir au moins un bracelet WSOP. Mais la plus grande de toute serait de figurer à la tête du all money list, une ambition qui promet d'être très dur mais, néanmoins faisable, surtout si j'obtiens un good-run similaire à Daniel Colman.

Quel est ton joueur préféré ? Qu’est-ce qui fait que tu le respectes plus que les autres ?

JM: Mon joueur préféré est sans appel Daniel Negreanu, un charisme hors du commun, un parcours qui fait rêver et surtout un redoutable joueur de poker, j'ai un profond respect pour ce joueur dont les qualités extraordinaires m'ont toujours émerveillées, que ce soit dans sa façon de jouer ou dans son attitude sur les tables et dans la vie.

Je prends une citation de ton blog RKH: “Il y a plusieurs joueurs qui m'inspirent et c'est ça qui me motive à vouloir m'améliorer toujours plus.” Quels sont les joueurs qui t’ont inspiré ?

JM: Les joueurs qui m'inspirent et ont fait que cette année je me dirige vers le live sont les suivants de par leur attitude, leur façon de jouer et bien d'autres choses que je ne développerais pas car, je ne voudrais pas finir avec un pavé à lire aux lecteurs de cette interview.

@Daniel Negreanu @Phil Ivey @Doyle Brunson @Thuan B. "Scotty" Nguyen @Dario Minieri @Jason Mercier @Paul Phua 

@Daniel Colman (US)  même si certain n’aime pas son attitude, il me plaît bien, le phénomène de cette année.

La liste est longue ..

Retournons sur un de tes posts (http://rkh.gg/45674c0). Tu as déclaré ta volonté de filmer tes sessions MTT & CG et les partager sur YouTube. Est-ce que cette activité faite toujours partie de tes projets ?

JM : Oui, toujours, je suis en constante réflexions pour voir si ça serait une bonne idée ou pas, je pèse le pour et le contre .. mais je suis moins enthousiaste à le faire maintenant que quand l'idée à emerger de mon cerveau, car au final ça serait donner beaucoup d'infos sur mon style de jeu online.

Pendant l’été tu as lu **The Mental Game Of Poker** et tu as partagé des citations avec nous. Est-ce que tu utiliseras des outils du jeu mental au cours de BPT Lille ?

JM : Naturellement, les concepts sont bien ancrés, il y a de forte chance que ça réduise le facteur tilt pour que je puisse rester dans mon A game.

As-tu d’autres livres poker à conseiller ?

JM : Après avoir lu "Tthe Mmental Ggame of Ppoker", c'est devenu mon livre préféré car, c'est vraiment intéressant et le livre se lit out seul. Je pense bientôt faire l'acquisition du tome 2 disponible uniquement en anglais pour le moment.


Tu veux dire quelque chose à la communauté ?

JM : Je tiens à dire bravo à tous les participants de cette mission exceptionnelle, merci à tous ceux qui ont contribué à ma victoire avec les “j'aimes” et les partages, bonne chance aux joueurs actuellement en tournois, j'espère pouvoir monter fièrement jusqu'au day 3, pour valoriser au maximum mon patch de RankingHero et ce cadeau fort plaisant.

Et pour finir un énorme merci à ceux qui dès la première semaine ont ragé ouvertement ou en silence quand ils ont vu que j'avais bien exploité les bonus .. chacun sa technique, certain ont fait la course au “j'aime”, d'autres aux bonus, comme au poker d'un côté, on a les passifs et l'autre les agressifs.

Sinon ce fût un plaisir et à bientôt pour la nouvelle mission.

 

Merci beaucoup pour toute tes rèponses @Jason Matthieu ! Bonne chance pour la suite !
Que la magie du patch RKH soit avec toi !!!

 

30 Commentaires Afficher tout

En fait, j'ai imité de Gaulle avec mes 3 cons plissés, lors de cette photo et c'est Olivier Pierru qui était "occupé, martyrisé puis libéré" En voyant cette photo, j'y ai re-songé.

PS. D'habitude, quand "ça mord" j'en remets une couche. Tu vois, je me bonifie avec l'âge, je t'explique les arcanes de mon cervelet ! lol et au plaisir de te voir.

@brduke , vieille canaille, ne tends pas des perches @LOULOUTE6259 en parlant de second voire troisième degré, l'ami chti allait nous en remettre une bouteille à 13.5°... Salutation @Adrien Bacchi  !

An Interview with Gabriel Nassif by Pedro Canali

 

 

You are often considered the 3rd best MTG player of all time, after @Jon Finkel and Budde, how do you feel about this?

It always makes me smile but I guess it's accurate achievements-wise, even though I feel like Jon and Kai are on another level.

What do you think makes you better at Magic?

I just played and thought about the game so much when I was younger but I'm not sure what made me better than most. One of my qualities is that I am pretty good at knowing when and why I messed up and I have always been a good deckbuilder which is a huge edge in new formats.

You studied maths at university, is this an edge for you?

I don't think you need to be very good at math to be good at Magic but I guess kids who get good grades in school tend to be more nerdy and more likely to start playing M:tG.

@Gabriel Nassif and @Pedro Canali, Club Poker Radio, 2010

We have been many times at the same poker table, I think you are one of the rare “never-tilted-good-tight-aggressive-player” in 2014. This is proven by your results: 48 RankingHero lines, 10 Final tables, most of them in the WSOP. Is it your nerves of steel that make the difference?

I don't tilt much especially live so that helps of course but I just play a lot of events every year at the WSOP so eventually you're gonna run good in some of them and make a deep run.

Which players inspire you the most in Magic? In poker?

I think it was mostly the old school french players, guys like @Franck Canu whom I played with on a daily basis in Paris and qualified and did good in the PT's. I saw those guys and thought that could be me too.

@Brock Parker and @William 'Huey' Jensen  taught me how to play and helped me out a lot at first. We had an IRC chan with all the magic/poker players and we used to discuss hands all the time. I've always looked up to the great online players throughout the years, @Johnny Lodden @Tom Dwan @Phil Galfond @Isaac Baron etc... and also some of my friends like ZeeJustin @Justin Bonomo  or @Alexandre Luneau.

The tough question: You won 2 Pro Tours, but you also hold the record for most finals lost in Magic History. In poker you have made 10 final tables without any title. Is this pressure-related, bad luck or a too conservative style?

I'm not sure why I lost all those PT finals, I don't think it was because of the money or anything, maybe just bad luck even though I messed up pretty bad in some of them. I think I have trouble in live tournaments because I don't take enough risks and play too tight so I always get at the final table as one of the short stacks. I'm still sometimes scared to bust whereas online I'd be willing to gamble in the same spot.

@Gabriel Nassif at WSOP Event 33 - one of five in which he has finished ITM so far in 2014.

When losing in the final, do you feel like you’ve done the job or is it mostly regrets to miss the final step towards glory?

I usually don’t have too many regrets when I bust because I'm usually very short but as I said, I think the real problem occurs before that when I don't gamble enough in the late stages of the tournament, before the final table.

Why do so many great Magic players become great poker players?

I think the lifestyle is very attractive to gamers and it also helps a lot when you already have friends who play poker and are good and can help you.

If one of the 2 games had to stop tomorrow, which one would you keep?

Right now, I'd have to pick poker but if I was very rich and didn't have to worry about the money, I'd pick Magic in a heartbeat.

What would be your life if Magic didn’t exist?

I wonder sometimes but I don't really have an answer. I also wonder if I would have ended up playing poker somehow anyways.

Do you ever think about your life after poker, or do you plan to play forever like Doyle Brunson?

I started thinking about it more recently, maybe get a job designing games, maybe even work for Wizards of the Coast but I'm not really sure. Poker is still going well so I have a bit of time to figure it out.

#MTGpoker 

 

7 Commentaires Afficher tout

Excellent interview from the beginning to the end !!! Interesting for both MTG and POKER fans, Thanks !!!

énooorme ! merci bcp